Your address will show here +12 34 56 78
Sonia Alvarez

C’est l’histoire d’un rêve longtemps caressé, longtemps différé, qui se réalise enfin. Après de longues années dans l’ombre, passées à se chercher, à mûrir et à se construire, Sonia Alvarez entre dans la lumière et sort son premier album de soul : « Sonia Alvarez & The Family Business ».  

Retour en arrière. Le jazz et la soul bercent ses premières années. Sa mère, passionnée de jazz, organise des concerts et lui fait aimer Ella Fitzgerald, Miles Davis, Billie Holiday, Herbie Hancock… Adolescente, Sonia découvre sa voix (sa voie…) et écrit ses premières chansons, en se nourrissant des grandes voix de la soul : Aretha Franklin, Stevie Wonder, Donny Hathaway… L’anglais devient, naturellement, sa langue musicale.  

À dix-huit ans, elle obtient une bourse d’études et intègre la prestigieuse Manhattan School de New York, où elle bénéficie d’un enseignement complet. De retour à Paris, elle entre au Conservatoire, chante au sein de groupes de soul et de funk et débute dans les clubs de jazz de la capitale. Le Baiser Salé, le Petit Opportun, le Duc des Lombards, le Sunset deviennent ses nouvelles maisons. À la fois challengée et protégée par les anciens, elle fait partie des plus jeunes chanteuses et se trouve une seconde famille.  

En 2001, elle s’offre une récréation musicale avec un surprenant single électro, « Realize », qui se classe numéro 2 du hit des clubs. Suit une longue tournée des clubs.  

Pendant une quinzaine d’années, Sonia chante sur scène, travaille sa couleur vocale et impose sa présence scénique par sa maîtrise de l’improvisation. Son univers s’affirme et s’enrichit, elle découvre le gospel et devient soliste au sein de la chorale Gospel pour 100 voix, avec laquelle elle chante au Palais des Sports de Paris et en tournée à travers la France. Puis elle intègre, toujours comme soliste, l’ensemble Ometis Gospel, parcourt l’Europe et participe au festival Jazz à Juan.

À partir de 2013, elle s’engage aux côtés du compositeur Stéphane Corbin dans le projet Les Funambules, un collectif d’artistes réunis pour lutter en chansons contre l’homophobie et le sexisme. Très présente dans la direction artistique, Sonia s’investit corps et âme dans cette aventure, qu’elle prolonge sur scène, au Sunside, à l’Alhambra et en tournée.

Cette collaboration réveille en elle le désir de créer ses propres chansons, qu’elle se sent prête, enfin, à enregistrer et à présenter au public. Le projet se concrétise grâce à la rencontre avec le guitariste, arrangeur et réalisateur Kubix (lauréat d’un Grammy Award avec Morgan Heritage), avec lequel l’entente artistique est immédiate. Ensemble, ils vont enregistrer l’album « Sonia Alvarez & The Family Business ».

Neuf chansons, à la construction très élaborée, le composent. L’écriture est précise et riche, nourrie de l’expérience des années. Les mélodies souples et raffinées sont sublimées par une production inventive, aux sonorités chaudes, nourrie d’influences soul, jazz et rythm’n blues. Les chœurs ciselés par Lionel Parnas et le groove des musiciens, avec lesquels Sonia a noué de solides amitiés au fil du temps, soutiennent sa voix puissante, affirmée, passionnée et sensible. Le mixage de Laurent Dupuy (deux Grammy Awards pour son travail avec Angélique Kidjo) apporte une touche de magie à l’ensemble.

C’est l’histoire d’un rêve longtemps caressé, longtemps différé, qui se réalise enfin. L’insolence de la jeunesse a fait place à une maturité vocale, textuelle et musicale hors du commun. Sonia Alvarez sort son premier album, heureuse et fière d’avoir pris le temps.

En écoute

music image shadow
Sonia Alvarez & The Family Business
Sonia Alvarez
Vidéos

Go Back To Mamma

Sonia Alvarez & The Family Business

The Sun Will Shine

Sonia Alvarez & The Family Business

You Gotta Be Sure

Sonia Alvarez & The Family Business